poussiéreux


poussiéreux

poussiéreux, euse [ pusjerø, øz ] adj.
• 1786, repris 1801; de poussière
1Couvert, rempli de poussière. Route poussiéreuse. poudreux. Livres poussiéreux.
Chargé de poussière. « Vers midi, dans la plaine où l'air poussiéreux brûle » (Leconte de Lisle).
2Fig. Vieux, à l'abandon. « tout ce monde poussiéreux, rance, moisi, fétide, [...] de l'astrologie judiciaire » (Gautier). Des idées poussiéreuses. dépassé, périmé, rétrograde.

poussiéreux, poussiéreuse adjectif Qui est plein, couvert de poussière : Livres poussiéreux. Où la poussière accumulée marque l'abandon : Salon poussiéreux. Qui n'a pas évolué ; périmé, dépassé : Législation poussiéreuse.poussiéreux, poussiéreuse (synonymes) adjectif Qui est plein, couvert de poussière
Synonymes :
Qui n'a pas évolué ; périmé, dépassé
Synonymes :
- dépassé
- périmé
- suranné
- vétuste

poussiéreux, euse
adj. Couvert de poussière. Un manteau poussiéreux.

⇒POUSSIÉREUX, -EUSE, adj.
A. —1. [Corresp. à poussière A 1 a]
a) [En parlant d'un inanimé concr.] Couvert de poussière. Chemin, dallage, trottoir poussiéreux; acacias, buissons, feuillages poussiéreux; barrière poussiéreuse; plaine, route poussiéreuse; chaussures poussiéreuses. Une route bordée de gros arbres poussiéreux (A. DAUDET, Arlésienne, 1872, I, tabl. 1, 1, p.363). Elle demeurait là, en robe de voyage, poussiéreuse, fripée, par les vingt heures de chemin de fer (ZOLA, Dr Pascal, 1893, p.310). Le soleil de midi pesait sur le jardin aride. Entre les pelouses poussiéreuses, le sable des allées avait la couleur de la cendre (MAURIAC, Génitrix, 1923, p.357).
P. méton. [En parlant d'une pers.] Dont les vêtements sont couverts de poussière. Les fermiers venus de loin, poussiéreux, avec des chapeaux noirs (GONCOURT, Journal, 1857, p.380). Devant lui se tenait un grand Chinois maigre, poussiéreux, couvert de toiles d'araignée, mal protégé de la pluie par deux vieilles nattes en forme de chasuble attachées par des ficelles (MORAND, Rococo, 1933, p.236). Les restaurants pleins d'hommes poussiéreux, qui regardent, avalés à la hâte une soupe grasse et des ragoûts nostalgiques, le débarquement d'un train (ARAGON, Beaux quart., 1936, p.10).
b) [En parlant d'un phénomène atmosphérique] Chargé de poussière; où la poussière se maintient en suspension. Atmosphère poussiéreuse. La sécheresse était encore plus forte, et la chaleur non moins intolérable sous le souffle poussiéreux du vent du Nord, ce simoun des pampas (VERNE, Enf. cap. Grant, t.1, 1868, p.158). Vers midi, dans la plaine où l'air poussiéreux brûle (LECONTE DE LISLE, Poèmes barb., 1878, p.288). Le grand vent souffle, poussiéreux et désolé, comme si c'était déjà l'été (ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1907, p.162).
2. [Corresp. à poussière A 1 b]
a) [En parlant d'un inanimé concr.] Couvert de poussière; à la surface de quoi la poussière s'est accumulée. Meuble, parquet poussiéreux; rideaux poussiéreux; armoire, bibliothèque, fenêtre, table poussiéreuse. Elle faisait des stations (...) aux devantures des antiquaires, à l'étal du bric-à-brac antique, aux vitrines poussiéreuses encombrées de lampes étrusques, de majoliques (GONCOURT, Mme Gervaisais, 1869, p.29). Elle apporta d'une soupente qui servait de grenier et de bûcher tout ensemble une mallette en cuir poussiéreuse, aux serrures rouillées, et dont les clefs manquaient (BOURGET, Disciple, 1889, p.211). Il regardait la grange immense, avec ses murs poussiéreux, ses poutres vermoulues et ses toiles d'araignée si épaisses que quelques-unes avaient un air de vieilles quenouilles pendant du toit (BENJAMIN, Gaspard, 1915, p.35).
b) P. méton. [En parlant d'un endroit clos] Dont les surfaces et les meubles sont recouverts de poussière. Grenier, hangar, magasin poussiéreux. Je trouve qu'ils ne valent pas [les plaisirs de la société] mon chez moi, ma chambre modeste, encombrée et poussiéreuse (LÉAUTAUD, Journal littér., 3, 1913, p.128). Un appartement poussiéreux, anonyme (MAURIAC, Trois récits, 1929, p.87).
B.P. anal. Qui semble couvert de poussière; qui est pâle et terne. Chair, couleur poussiéreuse; gris, noir poussiéreux. Une femme charmante, une femme dont le teint, sous des cheveux bouffants du blond le plus poussiéreux, était légèrement café au lait (GONCOURT, Journal, 1881, p.108). Il se souvient tout à coup de sa mère sur son lit de mort, de ses traits décomposés, de son teint poussiéreux, de ses mâchoires saillantes, de ses lèvres raidies (MARTIN DU G., Devenir, 1909, p.193). Un rose poussiéreux, au ras de la mer, remplaçait peu à peu le bleu immuable qui régnait depuis le matin (COLETTE, Blé en herbe, 1923, p.39).
Empl. subst. masc. sing. avec valeur de neutre, rare. Couleur poussiéreuse. Elle passait sous cette verdure vert-de-grisée, mêlant le poussiéreux de l'olivier à l'argenté du saule (GONCOURT, Mme Gervaisais, 1869, p.187).
C.Au fig., péj.
1. [En parlant d'une pers., de son esprit] Qui n'a pas évolué ou qui est hostile à toute évolution; qui manque d'ouverture et de liberté d'esprit. Synon. rétrograde. La vieille petite cité romaine, envahie par plusieurs armées d'ingénieurs poussiéreux et de Limousins prolifiques, s'était accrue du double en quelques années (BLOY, Désesp., 1886, p.40). Un modeste fonctionnaire gagnant juste de quoi subsister. «Un esprit bourgeois, poussiéreux et rétréci» (AYMÉ, Confort, 1949, p.38).
2. [En parlant d'un inanimé abstr.: d'une institution, d'une activité, d'un mode d'expression ou de pensée, etc.]
a) Qui est figé; qui évoque la monotonie, le vieillissement. Synon. sclérosé. Vie poussiéreuse. Cet omnibus sentait le renfermé, l'administration poussiéreuse, le vieux bureau où la vie d'un homme s'enlise (SAINT-EXUP., Terre hommes, 1939, p.146). Il trouvait dérisoire qu'on consumât sa vie dans de poussiéreux travaux d'érudition (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p.177).
Empl. subst. masc. sing. avec valeur de neutre, rare. Caractère vieux et sclérosé. [L'affaire des bandits en automobile] m'a passionnément intéressé, beaucoup plus que tous les mouvements révolutionnaires qui se sont succédé depuis et qui dégagent une certaine monotonie (...) par le poussiéreux de la doctrine (L. DAUDET, Vers le roi, 1920, p.273).
b) Qui n'est plus actuel; qui est périmé ou démodé. Programme poussiéreux; discipline, oeuvre poussiéreuse. Claudine, cette effrontée, folle de Debussy, ayant imaginé par sadisme d'aller applaudir frénétiquement les opéras-comiques les plus poussiéreux (COLETTE, Cl. s'en va, 1903, p.152). Une certaine atmosphère de science bienfaisante flottait encore autour de ces sentences poussiéreuses (NIZAN, Chiens garde, 1932, p.189). J'étais agacé par ce cérémonial incongru, par ces pompes poussiéreuses qui n'avaient d'autre résultat que d'éloigner les personnages (SARTRE, Mots, 1964, p.100).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist.1. 1801 «couvert de poussière» (MERCIER Néol.); 2. 1842 «qui est gris et terne comme de la poussière» (Ac.); 1872 fig. «qui est routinier, qui n'a pas évolué» (GAUTIER, Souv. théâtre, art et crit., Beautés de l'Opéra, IV ds ROB. 1962). Dér. de poussière; suff. -eux. Fréq. abs. littér.:327. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 24, b) 293; XXes.: a) 699, b) 791. Bbg. DARM. 1877, p.105. —QUEM. DDL t.27 (s.v. neige poussiéreuse).

poussiéreux, euse [pusjeʀø, øz] adj.
ÉTYM. 1786, repris 1801; de poussière.
1 Couvert, rempli de poussière. Poudreux. || Route poussiéreuse. || Dallage, trottoir poussiéreux (→ Arrosoir, cit. 2; pétale, cit. 1).(D'un local). || Chambre, fenêtres poussiéreuses (→ Hangar, cit. 3; lit, cit. 8). || Eau poussiéreuse et grasse (cit. 29) au toucher.
2 (XIXe). Où la poussière, des poussières sont en suspension.
1 Vers midi, dans la plaine où l'air poussiéreux brûle,
Don Hernando s'arrête et siège sur sa mule.
Leconte de Lisle, Poèmes barbares, « Accident de Don Iñigo ».
3 (1842). Qui semble couvert, gris de poussière. || Chair, teint poussiéreux (→ Livide, cit. 8).
4 Fig. Vieux, à l'abandon. || Administration poussiéreuse (→ Enliser, cit. 3). || La vie est si poussiéreuse et inconsistante (cit. 2).
2 (…) tout ce monde poussiéreux, rance, moisi, fétide, éraillé de la sorcellerie et de l'astrologie judiciaire.
Th. Gautier, Souvenirs de théâtre…, Beautés de l'Opéra, IV.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • poussiéreux — poussiéreux, euse (entrée créée par le supplément) (pou sié reû, reû z ) adj. Plein de poussière. Dans la salle des séances, nue et poussiéreuse, plus d orateurs ni de députés, plus de bruit ni de discours, le National de 1869, 24 juill. 1869.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • poussiéreux — adj., plein de poussière : inpeûfâ pp. m. (Bellevaux) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • POUSSIÉREUX, EUSE — adj. Qui est plein de poussière, couvert de poussière. Ce livre est bien poussiéreux. La route est poussiéreuse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • poussiéreuse — ● poussiéreux, poussiéreuse adjectif Qui est plein, couvert de poussière : Livres poussiéreux. Où la poussière accumulée marque l abandon : Salon poussiéreux. Qui n a pas évolué ; périmé, dépassé : Législation poussiéreuse. ● poussiéreux,… …   Encyclopédie Universelle

  • poudreux — poudreux, euse [ pudrø, øz ] adj. • XIIIe; puldrus 1080; de poudre 1 ♦ Vx ou littér. Couvert de poussière. ⇒ poussiéreux. « une statue de la République, poudreuse et sale » (Camus). 2 ♦ (1924; Canada 1909) Mod. Qui a la consistance d une poudre.… …   Encyclopédie Universelle

  • poussière — [ pusjɛr ] n. f. • 1549; posiere 1190; de l a. fr. pous, du lat. pop. °pulvus, class. pulvis 1 ♦ Terre desséchée réduite en particules très fines, très légères; mélange pulvérulent de corpuscules assez ténus pour pouvoir se maintenir en… …   Encyclopédie Universelle

  • Chronologie des Royaumes oubliés — Ceci est la chronologie du monde imaginaire Les Royaumes oubliés, décor de campagne pour le jeu de rôle Donjons et dragons. Sommaire 1 Chronologie 1.1 Les Jours du Tonnerre 1.1.1 37000 CV …   Wikipédia en Français

  • Hans Henny Jahnn — (né le 17 décembre 1894 à Hambourg Stellingen mort le 29 novembre 1959 à Hambourg) était un romancier, dramaturge facteur d orgue et éditeur de musique allemand (fondateur des éditions Ugrino Verlag). Né Hans Jahn, il changera plus tard son… …   Wikipédia en Français

  • Litière — Pour les articles homonymes, voir Litière (homonymie). Cheval humant sa litière fraîche. Une litière est un matériau répandu sur le sol pour qu un animal s y repose ou fa …   Wikipédia en Français

  • MotorStorm — Éditeur Sony Computer Entertainment Développeur Evolution Studios Date de sortie …   Wikipédia en Français